pollution logique !

By io, 2012.02.29 (mer.29.fév)

il y a la pollution qu’on respire, celle qu’on mange et celle qu’on voit.

celle qu’on voit est lumineuse et chatoyante. elle a une histoire.

c’est un compte qu’il faut déchiffrer.

déchiffrer suffit pour comprendre, mais pour agir il en faut plus..


en tout cas la nuit se fait rare de nos jours.
n’est-ce pas, cher lecteur.

la nuit est une espèce en voie de disparition et c’est bien dommage. Elle était tranquille, on pouvait en profiter pour dormir, ou pas.
la nuit était aussi très utile : elle était une division logique du temps plus facile à vérifier que l’heure, la semaine ou l’année.

en plus la nuit était très belle:
http://en.wikipedia.org/wiki/File:Guisard_-_Milky_Way.jpg

Le corps..

un humain est ‘vivant’ quand les organes de son corps, sa peau et ses os ‘bougent’ ensemble de façon cohérente pour lui même. Quand il est mort ça ne change rien, mais il ne peut plus le dire aux humains encore vivants. De son côté il s’est transformé en fleur ou en flamme, en diamant si on lui laisse le temps.

or on dit que quand il fait nuit il faut se reposer.
et on dit que quand il fait jour il faut travailler.

c’est une pensée magique.

l’activité est permanente : au travail et au repos, mort ou vif.
la vie est permanente : la mort aussi.

au mieux, le travail est une activité facultative & le repos est une activité obligatoire.

#pub:

tout le monde sait qu’on meurt si on ne dort pas. On le sait avec certitude parce c’est invérifiable : on n’a jamais pu l’observer, toutes les expériences ont failli, le cobaye s’est endormi. Donc si le repos devient suspicieux, puis litigieux, voire interdit, il vaut mieux s’exiler sans attendre. Or c’est impossible, car la pollution logique est partout : partout il faut prouver qui on est & pour tous il faut prouver ce qu’on a.

Dire ‘pour tous il faut’ est donc inutile.

La machine.

une machine est toujours une prolongation imaginaire du corps de l’humain, mais pas nécessairement une complexification. La machine internet est une complexification imaginaire de la machine électrique humaine. internet est le rêve de la machine humaine.

le marteau, lui, n’apporte aucune nouveauté par rapport au poing, si ce n’est la solidité du poing et la longueur du bras. C’est pourquoi il est si pragma ! Internet n’est pas pragma : il est pragmatique.

internet est donc devenu une pollution logique dont l’effet est de réduire le nombre de connections réelles entre les humains.

une connection est réelle quand elle ne peut pas être vérifiée parce que sa définition est tautologique, comme pour le cobaye de tout à l’heure. Ainsi je suis moi, et tu es toi, cher lecteur. Mais je suis aussi le premier de mes lecteurs, puisque je lis ce que j’écris. C’est invérifiable, je ne peux pas prouver que je suis moi. Cette certitude invérifiable me permet pourtant de savoir, cher lecteur, que tu es en train de me lire. Quand deux humains sont en train de faire quelque chose de cohérent ensemble, ils le savent, ça ne demande aucune vérification.

bref. à la question « es tu réel ? », je suppose cher lecteur que tu peux répondre sans hésitation.

c’est pourtant la question que nous adresse en permanence la machine.
une clef demande son maître, un nom son mot de passe.
saura-t-on convaincre la machine qu’on est réel..

#

on en est là :

en 2012, notre machine à écrire nous pose des questions.

et nous cherchons à y répondre !

24 Comments

  1. io dit :

    ref:’http://www.bbc.co.uk/news/magazine-16964783′

  2. [...] je prend ma liberté par rapport aux tables de vérité booléennes, en considérant que ‘rien’ [...]

  3. [...] l’espèce humaine continue à croire qu’une frontière, autre qu’un rivage entre la terre et l’eau, est réelle, [...]

  4. [...] méca:’la mécanique étudie les formes possibles d’un système* mécanique’ *:’système’:’groupe‘:’corps‘:’anneau‘:’variété‘:’machine‘:’famille‘:’espèce‘:’∞‘:’ø‘: [...]

  5. [...] le résultat peu engageant vu de l’extérieur mais conforme à l’hypothèse de l’opérateur humain [...]

  6. [...] temps n’a pas à avoir la même valeur dans des espaces de complexités différentes : ceux-ci n’ont en [...]

  7. [...] l’équateur pendant plusieurs jours, redéfinissant temporairement l’opposition jour/nuit non pas avec leur intensité lumineuse, mais par la couleur de cette lumière :  jaune le jour et [...]

  8. [...] c’est qu’il arrive qu’en particulier, ça produise tout autre chose, voire son contraire. vu d'un détroit, quand on abandonne une école, son horloge fond et le temps se [...]

  9. [...] case you don’t : just remember that a number is a result and/or a cause. « and/or » stands for « you have to [...]

  10. [...] un monde pragma avec des humains dessus : geo : la geo.sphère est vécue par un humain comme une matrice plane, [...]

  11. [...] mon environnement que je suis incapable de dire combien de temps je l’ai entendue et laissée polluer mon espace logique dont le son est une analogie très pragma, et donc [...]

  12. [...] en est gavée. elle devient absurde et produit les effets contraires de ceux qu’on on attend, polluée qu’elle est par l’obsession de quelques un et la peur des autres. comment écrire [...]

  13. [...] suffirait de dépolluer le vide de toutes les planète mortes pour que celles qui sont vivantes comme la notre puissent [...]

  14. [...] notre vie, nous parlent tous les jours de la seule choses qu’ils comprennent : les chiffres. Sondage, taux d’intérêt, masse monétaire, chômage, dette, temps de travail, smic horaire, …s, tout est fait pour que la simple question que la majorité des humains se posent, et à laquelle [...]

  15. [...] temps n’a pas à avoir la même valeur dans des espaces de complexités différentes : ceux-ci n’ont en [...]

  16. [...] au ralenti, elle demande beaucoup de personnel humain pour la surveiller, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par [...]

  17. [...] tout cas, même si ça produit n’importe quoi, il faut reconnaître que c’est très beau et on comprend que ça fascine les humains [...]

  18. [...] évidement c’est invérifiable et c’est à cet instant qu’intervient justement l’observation du système [...]

  19. [...] fait on y voit ce qu’on veut. à condition de [...]

  20. [...] donner de la confiture à des cochons ? Les humains, depuis #Fukushima c’est flagrant, vivent et mangent dans leur caca. Ainsi les lois les plus hygiénistes ne parviennent qu’à produire [...]

  21. [...] suggère à ce brave rêve d’arrêter de (me/te/nous/se/leurs/lui//trop se) greffer son [...]

  22. […] pollution logique ! quand on dort on rêve.. Share → (function() { var po = document.createElement('script'); po.type = 'text/javascript'; po.async = true; po.src = 'https://apis.google.com/js/plusone.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(po, s); })(); Tweet !function(d,s,id){var js,fjs=d.getElementsByTagName(s)[0];if(!d.getElementById(id)){js=d.createElement(s);js.id=id;js.src="//platform.twitter.com/widgets.js";fjs.parentNode.insertBefore(js,fjs);}}(document,"script","twitter-wjs"); (function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/en_GB/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); (function(d, s, id) { var js, fjs = d.getElementsByTagName(s)[0]; if (d.getElementById(id)) return; js = d.createElement(s); js.id = id; js.src = "//connect.facebook.net/fr_FR/all.js#xfbml=1"; fjs.parentNode.insertBefore(js, fjs); }(document, 'script', 'facebook-jssdk')); […]

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>